lafeeauriane

06 mars 2011

Chambre du petit dernier...

001 003 013 018

Posté par lafeeauriane à 20:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


23 février 2011

nichoir

à trouver sur serendipity ou à faire soi-même....    009   oiseau_paridae_t18984 p02625_12_pf

Posté par lafeeauriane à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2011

ambiance jacadi

gris et ivoire pour la chambre du petit dernier.... peinture lamp room gray ou down pipe  farrow and ball      parure_de_lit_voyage_en_afrique_par_jacadi_4207823dzlco    chambre_de_bebe_un_air_de_campagne_par_jacadi_4207819cknmv_20411051880_796_JF

Posté par lafeeauriane à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2011

morceaux choisis...

ça fait une plombe que vous l'avez lu mais je vous post quelques morceaux choisis...

Pour un PETIT café :

- une tasse assortie aux double rideaux

- une cuillère en argent

- sucre en forme de coeur ou sapin

- eau chaude pour le thé

- café + jus d'orange + sachets de thé

- corbeille de viennoiseries chaudes

- plateau de  fondats fait maison

- clips aux oreilles .....

Posté par lafeeauriane à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2011

bague pompadour, bague de fiançailles

extrait du site :http://chronique.antiquesbijoux.com/

Madame de Pompadour, maîtresse, amie et conseillère de Louis XV, resta auprès de lui jusqu’à sa mort en 1764. Introduite à la Cour par relations, elle est remarquée par le Roi et devient rapidement l’une de ses favorites préférées. Louis XV fait construire pour elle le Petit Trianon, véritable havre de paix.
Le rapport avec les bijoux me direz-vous?
J’y viens!!!!
“Madame de Pompadour
avait à ses ordres tous les artistes
du royaume. En toute chose,
elle cherchait le raffinement et la beauté.
Il lui fallait une exceptionnelle solidité de jugement
pour imposer des valeurs artistiques si sûres
qu’elles font les délices des connaisseurs,
deux siècles après avoir été créées…”
Le goût parfait de la marquise la plus célèbre du monde
est ainsi résumé par Marie-Magdeleine del Pérugia.
Le siècle dernier et tous ses délires progressistes
a cherché à rendre le style “Pompadour” comme suranné, vieillot.
On constate qu’il n’en est rien, parce que
le bon goût artisanal français est éternel.
Il ressort invariablement grandi par le temps, les modes,
les controverses et les campagnes de diffamation.
On constate au contraire que la bague “Pompadour” est un mythe
qu’on cherche sans cesse à copier, à “revisiter”, voire à moderniser,
comme si l’on pouvait “moderniser” une symphonie de Mozart !
Monsieur !
si vous ne savez pas quoi offrir à votre femme,
optez pour une bague “Pompadour” véritable,
celle que veulent porter toutes les femmes qui ont la classe
et la culture du bijou intemporel et inémodable.
La “Pompadour” n’est pas une bague ordinaire.
Symbole de noblesse et d’authenticité,
Le serti demi-clos “Pompadour” constitue le modèle représentatif de la grande
Tradition Artisanale Française.
Techniquement difficile à réaliser dans la masse d’or, il est aujourd’hui galvaudé
par des copies en “fondu” de manière courante. Mais une “Pompadour” en
“fondu”, c’est comme une fourrure de vison synthétique : la honte à l’état pur !

Lorsqu’on évoque la “Pompadour” en terme
de joaillerie, il faut tout de suite évacuer une grosse
erreur couramment répandue : c’est l’erreur qui
consiste à croire qu’une bague “Pompadour” est
seulement une “bague à entourage”.
Une “bague à entourage”, c’est le nom
commun pour désigner toutes les bagues dont le
centre est constitué d’une pierre de couleur, avec un
entourage constitué d’une couronne de diamants.
De fait, la “Pompadour” est bien une bague à
entourage. Mais toutes les bagues à entourage ne
sont pas des “Pompadour” (vous me suivez toujours?!!)
La “Pompadour”, c’est une bague à entourage
d’un genre spécial, qui correspond à une technologie
très précise, qui présente obligatoirement le fameux
sertissage “demi-clos en godets repercés”, selon des
règles de l’art très particulières.
Mais la tendance à la globalisation, et le
manque de culture du métier d’un grand nombre de
vendeuses en bijouterie, laisse croire que toutes les
bagues “à entourage” seraient, par extension, des
“Pompadour”, quand elles ne sont pas réduites au rang
de simples “bagues marguerites”.

Madame de Pompadour, maîtresse, amie et conseillère de Louis XV, resta auprès de lui jusqu’à sa mort en 1764. Introduite à la Cour par relations, elle est remarquée par le Roi et devient rapidement l’une de ses favorites préférées. Louis XV fait construire pour elle le Petit Trianon, véritable havre de paix.
Le rapport avec les bijoux me direz-vous?
J’y viens!!!!
“Madame de Pompadour
avait à ses ordres tous les artistes
du royaume. En toute chose,
elle cherchait le raffinement et la beauté.
Il lui fallait une exceptionnelle solidité de jugement
pour imposer des valeurs artistiques si sûres
qu’elles font les délices des connaisseurs,
deux siècles après avoir été créées…”
Le goût parfait de la marquise la plus célèbre du monde
est ainsi résumé par Marie-Magdeleine del Pérugia.
Le siècle dernier et tous ses délires progressistes
a cherché à rendre le style “Pompadour” comme suranné, vieillot.
On constate qu’il n’en est rien, parce que
le bon goût artisanal français est éternel.
Il ressort invariablement grandi par le temps, les modes,
les controverses et les campagnes de diffamation.
On constate au contraire que la bague “Pompadour” est un mythe
qu’on cherche sans cesse à copier, à “revisiter”, voire à moderniser,
comme si l’on pouvait “moderniser” une symphonie de Mozart !
Monsieur !
si vous ne savez pas quoi offrir à votre femme,
optez pour une bague “Pompadour” véritable,
celle que veulent porter toutes les femmes qui ont la classe
et la culture du bijou intemporel et inémodable.
La “Pompadour” n’est pas une bague ordinaire.
Symbole de noblesse et d’authenticité,
Le serti demi-clos “Pompadour” constitue le modèle représentatif de la grande
Tradition Artisanale Française.
Techniquement difficile à réaliser dans la masse d’or, il est aujourd’hui galvaudé
par des copies en “fondu” de manière courante. Mais une “Pompadour” en
“fondu”, c’est comme une fourrure de vison synthétique : la honte à l’état pur !

Lorsqu’on évoque la “Pompadour” en terme
de joaillerie, il faut tout de suite évacuer une grosse
erreur couramment répandue : c’est l’erreur qui
consiste à croire qu’une bague “Pompadour” est
seulement une “bague à entourage”.
Une “bague à entourage”, c’est le nom
commun pour désigner toutes les bagues dont le
centre est constitué d’une pierre de couleur, avec un
entourage constitué d’une couronne de diamants.
De fait, la “Pompadour” est bien une bague à
entourage. Mais toutes les bagues à entourage ne
sont pas des “Pompadour” (vous me suivez toujours?!!)
La “Pompadour”, c’est une bague à entourage
d’un genre spécial, qui correspond à une technologie
très précise, qui présente obligatoirement le fameux
sertissage “demi-clos en godets repercés”, selon des
règles de l’art très particulières.
Mais la tendance à la globalisation, et le
manque de culture du métier d’un grand nombre de
vendeuses en bijouterie, laisse croire que toutes les
bagues “à entourage” seraient, par extension, des
“Pompadour”, quand elles ne sont pas réduites au rang
de simples “bagues marguerites”.

Madame de Pompadour, maîtresse, amie et conseillère de Louis XV, resta auprès de lui jusqu’à sa mort en 1764. Introduite à la Cour par relations, elle est remarquée par le Roi et devient rapidement l’une de ses favorites préférées. Louis XV fait construire pour elle le Petit Trianon, véritable havre de paix.
Le rapport avec les bijoux me direz-vous?
J’y viens!!!!
“Madame de Pompadour
avait à ses ordres tous les artistes
du royaume. En toute chose,
elle cherchait le raffinement et la beauté.
Il lui fallait une exceptionnelle solidité de jugement
pour imposer des valeurs artistiques si sûres
qu’elles font les délices des connaisseurs,
deux siècles après avoir été créées…”
Le goût parfait de la marquise la plus célèbre du monde
est ainsi résumé par Marie-Magdeleine del Pérugia.
Le siècle dernier et tous ses délires progressistes
a cherché à rendre le style “Pompadour” comme suranné, vieillot.
On constate qu’il n’en est rien, parce que
le bon goût artisanal français est éternel.
Il ressort invariablement grandi par le temps, les modes,
les controverses et les campagnes de diffamation.
On constate au contraire que la bague “Pompadour” est un mythe
qu’on cherche sans cesse à copier, à “revisiter”, voire à moderniser,
comme si l’on pouvait “moderniser” une symphonie de Mozart !
Monsieur !
si vous ne savez pas quoi offrir à votre femme,
optez pour une bague “Pompadour” véritable,
celle que veulent porter toutes les femmes qui ont la classe
et la culture du bijou intemporel et inémodable.
La “Pompadour” n’est pas une bague ordinaire.
Symbole de noblesse et d’authenticité,
Le serti demi-clos “Pompadour” constitue le modèle représentatif de la grande
Tradition Artisanale Française.
Techniquement difficile à réaliser dans la masse d’or, il est aujourd’hui galvaudé
par des copies en “fondu” de manière courante. Mais une “Pompadour” en
“fondu”, c’est comme une fourrure de vison synthétique : la honte à l’état pur !

Lorsqu’on évoque la “Pompadour” en terme
de joaillerie, il faut tout de suite évacuer une grosse
erreur couramment répandue : c’est l’erreur qui
consiste à croire qu’une bague “Pompadour” est
seulement une “bague à entourage”.
Une “bague à entourage”, c’est le nom
commun pour désigner toutes les bagues dont le
centre est constitué d’une pierre de couleur, avec un
entourage constitué d’une couronne de diamants.
De fait, la “Pompadour” est bien une bague à
entourage. Mais toutes les bagues à entourage ne
sont pas des “Pompadour” (vous me suivez toujours?!!)
La “Pompadour”, c’est une bague à entourage
d’un genre spécial, qui correspond à une technologie
très précise, qui présente obligatoirement le fameux
sertissage “demi-clos en godets repercés”, selon des
règles de l’art très particulières.
Mais la tendance à la globalisation, et le
manque de culture du métier d’un grand nombre de
vendeuses en bijouterie, laisse croire que toutes les
bagues “à entourage” seraient, par extension, des
“Pompadour”, quand elles ne sont pas réduites au rang
de simples “bagues marguerites”.IMG_0276
Illustration !!!!!

IMG_0278

Posté par lafeeauriane à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 janvier 2011

Sachet popcorn

  soirée "Aristochats" et popcorn pour six petits enfants.... Tuto trouvé sur www.thetoymaker.comCIMG0988_1

Posté par lafeeauriane à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2011

paper toy

Fabriquer des Paper Toys


Les Paper Toys sont des jouets en papier à imprimer et fabriquer soi-même.
Nouvelle tendance créative pour tous ceux qui ont des enfants d'humeur joueuse et qui disposent d'internet et d'une imprimante.

Voici de nombreux modèles pour vous aider à construire des maquettes en papier.

Si vous connaissez des sites ou de bonnes adresses sur les maquettes en papier, partagez-les dans cet article !

Modèles en papier


Maquette d'une Grande Roue


Le Taj-Mahal

Dinosaure : le Tricératops

Sapin de Noel avec ses cadeaux







Sélection de livres

voici notre sélection concernant les paper toys.
Commandez les via amazon et recevez-les en 48h.





Sites Web

Posté par lafeeauriane à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2011

jouet en papier

www.thetoymaker.comsunbox jpg

Posté par lafeeauriane à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2011

déguisement Peau d'Ane

http://madamechacha.canalblog.com/archives/2010/09/15/19058804.html#comments

http://madamechacha.canalblog.com/archives/p28-8.html

Un grand bravo à madame Châtaigne pour ces réalisations... particulièrement pour la robe couleur de temps!! J'espère Caro que tu feras aussi bien pour ma fillotte ...

On s'y croirait...

Posté par lafeeauriane à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]